Traduit avec Google Traducteur

Les entités environnementales mèneront des actions dans les Terres de l’Ebre, Camp de Tarragone et Penedès

Entités et groupes environnementaux se mobiliseront les 7 et 8 mai sur tout le territoire contre “l’avalanche” de projets d’installations d’énergies renouvelables et pour demander un changement de modèle. Les manifestations, coordonnées par la Xarxa per la Sobirania Energètica et la Xarxa d’Entitats Catalanes pour une transition énergétique juste, auront lieu dans les Terres de l’Ebre, le Camp de Tarragone, le Pallars Jussà, Ponent, la Catalogne centrale et le Penedès. Au terme de la manifestation, la lecture d’un manifeste sur l’abrogation du décret-loi 16/2019 sera exigée. Ils prévoient qu’il y aura d’autres actions dans les semaines à venir. “Nous allons main dans la main et nous ne nous arrêterons pas”, préviennent-ils.

– Vous pouvez signer le manifeste en suivant ce lien (formulaire en bas de page)

Sous le slogan «El Terri Prou», la manifestation intervient après le rassemblement qui, le week-end dernier, a réuni 52 groupes environnementaux sur la Plaça de Sant Jaume à Barcelone. “Ces projets doivent être stoppés et une autre solution doit être mise en place car une façon différente de faire la transition énergétique est possible”, a déclaré Montserrat Corberó, porte-parole des Xarxa d’Entitats Catalanes pour une transition énergétique juste, lors de la présentation des mobilisations.

Les groupes ont averti que les manifestations ne s’arrêteront pas. Ainsi, en plus des événements programmés pour ce week-end, ils ont annoncé qu’ils préparaient plus d’actions lors du week-end du 22 et 23 mai et du 5 et 6 juin.

Les manifestations du week-end

Comme le détail Toni Carulla, porte-parole du Grup d’Estudi i Protecció dels Ecosistemes Catalans – Ecologistes de Catalunya, deux actions sont prévue dans le camp de Tarragone. Le dimanche matin une manifestationse déroulera dans Reus et convergera vers la place Prim. A partir de 18h un rassemblement se tiendra sur l’ancien terrain de football de Falset.

De son côté, dans les Terres de l’Ebre, l’événement aura lieu dimanche, à 11 heures, à la gare routière de Gandesa. De là, a expliqué Ximo Estallé, du Groupe d’étude et de protection des écosystèmes catalans, il y aura une marche vers la Plaza del Ayuntamiento, où les entités environnementales tiendront un meeting.

Deux manifestations coexisteront dans le Penedès. D’une part, à Anoia, dimanche il y aura une marche, à pied ou à vélo, qui aura une dizaine de points de départ: les lieux où sont projetés les parcs photovoltaïques ou éoliens. L’intention est que les différents groupes se réunissent vers 13h sur la Plaza del Ayuntamiento de Igualada, où le manifeste sera lu. En parallèle, il y aura une manifestation à Pontons (Alt Penedès), où samedi à 18h une banderole sera accrochée sur la place de la Mairie.

Changement de modèle

Dans la présentation des mobilisations, la porte-parole de la Xarxa per la Sobirania Energètica, Irene Gonzàlez, a voulu rappeler que la volonté des groupes “n’est pas de mettre des obstacles”, mais plutôt “une transformation énergétique planifiée avec la citoyenneté au centre “. Pour cette raison, ils demandent l’abrogation du décret-loi 16/2019 et un changement de modèle où la population est “entendue”.


– Vers l’article original

– Lire aussi: Pratdip se prépare à la mobilisation pour s’opposer au projet d’installation d’un parc éolien à proximité du village

Cartell movilizaciones contra las instalaciones de renovables
Share This